« Jeux de massacre » I Salt’In Bocca

Théâtre

Un virus hautement contagieux sème la mort – et la panique – dans la population d’une ville sans nom( tiens ça me rappelle quelque chose). La peur se répand à la vitesse de l’éclair et d’habiles personnages tentent d’en tirer profit. « Jeux de massacre » d’Eugène Ionesco, brosse, il faut l’admettre, le portrait d’une société qui ressemblerait à la nôtre. La pièce a été présentée pour la première fois en 1970, et fut même une œuvre emblématique du « théâtre de l’absurde », mais le « théâtre de l’absurde » de 1970, est-il moins « absurde » que la réalité de 2021 ? « Jeux de massacre » trouve, c’est l’évidence, un écho dans notre quotidien.la peur de mourir, l’angoisse de ne trouver une justification à la mort, mais Ionesco, par son art du non-sens, se joue de notre aveuglement et renverse la perspective en parvenant à nous permettre d’en rire. C’est pourtant bien de la mort dont il s’agit. La clairvoyance d’Ionesco qui réaffirme que, même si la vie et la mort n’ont aucun sens, la peur demeure l’ennemie de la liberté d’action, de parole et de pensée.

Entrée libre 

Sur le Parvis du Bastion de France 

 

Tournée des hameaux

Lundi 12 juillet – 21h : place de la Mairie annexe de Murateddu

Lundi 19 juillet – 21h : place de l’église U Spidali

Lundi 23 août – 21h : place de la chapelle d’Arca

Mardi 24 août – 21h : maison communale de Pricoghju

Entrée libre 


Bastion de France - Bastione di Francia, Rue du Bastion de France, Porto-Vecchio, France

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×