Conseil municipal du 16 janvier 2023

Jeunesse et Éducation au centre des débats

Seulement six points figuraient à l’ordre du jour de ce premier Conseil Municipal de l’année 2023, mais ceux-ci ne manquaient pas d’intérêt et ont fait la part belle aux projets, à la jeunesse et à l’éducation.

Sur le volet Éducation, le premier d’entre-eux concernait les infrastructures  avec la réhabilitation de l’ancienne crèche au profit de l’école maternelle Jean Santini dans le cadre de son extension. Dans ce même domaine l’extension du club house du Pruneddu, au bénéfice de l’Accueil de Loisir Sans Hébergement, était également à l’ordre du jour.

Maternelle Jean Santini : de précieux M2 supplémentaires

Cet établissement qui connaît un nombre croissant d’inscription voit, à l’inverse, son espace se réduire que ce soit au niveau des espaces récréatifs et de son hall d’accueil. Le rapport présenté par Dumenica Verdoni, quatrième adjointe, en charge de l’éducation, a permis d’adopter à l’unanimité la mise à jour du plan de financement de la phase 1 des travaux d’extension de la maternelle Jean Santini. Ceux-ci prévoient la réhabilitation du niveau R+1 de l’ancienne crèche avec l’aménagement d’une salle de psychomotricité au profit de la maternelle ainsi que la construction d’un préau.

Dans ce cadre la commune est soutenue par des aides publiques à hauteur de 263.121.40 euros (CDC : 59.481.40, Etat DETR 2023 : 203.640.00 euros) soit 65% d’un montant global HT de 400.000 euros, la part communale s’établissant, elle, à 136.878.60 euros (HT) soit 34,22%.

Un vote unanime du Conseil Municipal a permis de valider cette première phase des travaux qui va permettre à cet établissement de bénéficier de précieux M2 supplémentaires.

Les ALSH bientôt regroupés au Pruneddu

Pour l’heure, l’Accueil de Loisir Sans Hébergement de Portivechju se situe sur deux sites distincts. Les 6-12 ans fréquentent le Club House du Pruneddu, qui a déjà, fait l’objet d’aménagements conséquents, alors que les 3-6 ans se trouvent eux à l’école de Murateddu. 

À l’horizon du mois de décembre 2024, ces deux tranches d’âge vont être accueillies sur un même lieu à savoir le Club House du Pruneddu. Tel était le sens du rapport présenté en Conseil Municipal et voté à l’unanimité ce lundi concernant l’adoption du programme des travaux et du plan de financement  de l’extension du Club House du Pruneddu.

L’objectif de ce projet est double, permettre aux enfants accueillis en ALSH d’avoir un site dédié et ce en dehors des écoles et dans le même temps, d’optimiser les usages, la fonctionnalité et les ressources humaines en regroupant les deux ALSH dans un lieu identique. Dans le même temps la commune va se doter d’un outil performant et moderne. La durée des travaux est estimée à deux années avec une livraison en décembre 2024. Pour mener à bien ce projet d’un coût global de 422.064.61 (HT) la commune bénéficie de 68% de financement public (CDC : 168.825.85, CAF : 120.000.00 euros) soit 288.825.85 euros. La part communal s’élevant à 133.328.76 euros HT (32%).

De la sorte le Club House du Pruneddu va permettre, au bénéfice de ces travaux, de recevoir les enfants de 3 à 12 ans dans des conditions optimales.

Petite enfance, une des priorités de la mandature

Dans le domaine de la petite enfance, il est de chiffres qui sont révélateurs, Si au plan national le taux de couverture « petite enfance » pour les enfants de moins de 3 ans s’élève à 60%, à Portivechju seuls 29,6% des enfants de cette même classe d’âge peuvent être accueillis.  Par exemple, sur la crèche Celestine chaque année, ce sont 140 demandes de places en crèche qui sont enregistrées pour une petite trentaine seulement de places disponibles. 

Jean-Christophe ANGELINI : « avec les rapports qui vous seront présentés là, je veux poser ici, au nom de l’équipe, un acte politique qui consiste à dire l’attachement de la commune à sa jeunesse, à ses enfants. Notre action politique doit passer par là, et d’abord par là. »

 

Les rapports présentés par Emmanuelle Giraschi, 2ème Adjointe en charge de la Santé et du Social, a permis au-delà de l’adoption de la mise en conformité des documents obligatoires au niveau des Etablissements d’Accueil du Jeune Enfant (EAJE) d’entamer une réflexion plus globale avec la mise en place d’un nouveau projet pédagogique visant à assurer et améliorer les conditions d’accueil, de soin, le développement et le bien-être de l’enfant.

Pour appuyer ce débat était présent Philippe Duval de l’Institut Petite Enfance, dirigé par Boris Cyrulnik. Un film de neuf minutes, tourné dans les locaux de la crèche Célestine, a permis de mettre en évidence la nouvelle orientation prise dans cet établissement avec un décloisonnement effectué depuis plusieurs mois entre les différentes sections.  Cette ouverture des espaces engendre des interactions entre les enfants, facilitant les apprentissages sur fond de plaisir avec l’absence de conflits.

La démonstration faite par Philippe Duval a souligné la nécessité d’avoir une approche moins sectorisée du domaine de la petite enfance en introduisant de manière encore plus importante la notion de plaisir dans l’apprentissage. Une nouvelle voie explorée à la crèche Célestine grâce à l’implication des personnels communaux qui se sont totalement investis.

Au niveau des infrastructures et pour impulser une nouvelle dynamique au niveau de la petite enfance, le conseil municipal a débattu sur le lancement des projets de nouvelles structures, dont 3 pourraient voir le jour prochainement. Deux seront implantées dans les villages de Murateddu et de Pricoghju et une dans l’hyper-centre de Portivechju. 

Un pas important qui s’insère dans une politique bien plus générale au service de la jeunesse caractérisée par l’adoption de la convention de mise en œuvre du Projet Educatif Territorial (PEDT) et du « plan mercredi »

PEDT : Portivechju vote son Plan Éducatif territorial.

Le PEDT, qui met en synergie les compétences et les moyens des différents partenaires (préfecture, éducation nationale, jeunesse et sports, CAF), formalise une démarche permettant aux collectivités territoriales qui le souhaitent, de proposer à chaque enfant un parcours éducatif cohérent et de qualité, avant, pendant et après l’école, organisant de la sorte, dans le respect des compétences de chaque intervenant, la complémentarité des différents temps éducatifs et la cohérence des dispositifs.

La commune s’est inscrit dans cette démarche dès le début de l’année 2022 avec l’ambition d’établir un PEDT incluant le « plan mercredi » pour les ALSH des 3-6 ans et des 6-12 ans notamment.

Le Comité de Pilotage a permis de déterminer trois axes éducatifs :

  • Un projet éducatif au service du bien-être de l’enfant et du bien vivre ensemble
  • Un projet éducatif prenant en considération les grands enjeux de demain dans différents domaines
  • Un projet éducatif proche de son territoire.

Ces trois axes se déclinent eux-mêmes en plusieurs objectifs éducatifs :

  • L’éducation à la citoyenneté
  • La promotion de la santé et du bien-être
  • Rendre accessible à tous l’offre de loisir locale
  • L’éducation à l’environnement et au développement durable
  • La maîtrise des outils numériques
  • Le développement des compétences plurilingues
  • La découverte du patrimoine local.

Le PEDT pose de manière forte une nouvelle vision de l’espace éducatif en faisant la part belle au décloisonnement. Une approche nouvelle de l’éducation et des apprentissages avec une modification des lieux et des usages.

ALSH : une capacité d’accueil stabilisée

Toujours au chapitre de la jeunesse, le point 4.2 était relatif au règlement intérieur des ALSH. A l’heure actuelle l’ALSH des 3-6 ans comprend une capacité d’accueil de 40 enfants, celle-ci grimpe à 45 pour les 6-12 ans. En période estivale ce sont 79 enfants qui sont accueillis dans chacune des structures.

Devant le nombre et la fréquence des absences, mais également au regard du nombre d’emplois saisonniers que cela entraine, la commune a souhaité que cette capacité d’accueil reste stable sur l’ensemble de l’année à savoir 40 enfants pour chaque structure d’accueil. Cette stabilisation aura pour conséquence, une meilleure qualité de service proposé et d’augmenter les surfaces disponibles.
___

Retrouvez la rediffusion du conseil municipal

Reportage photo du conseil municipal

[folder-gallery fid= »202″ columns= »6″ orderby= »rand »]

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×