Une convention qui souligne l’importance de sa montagne pour Portivechju

Ce mardi 02 août, un acte fort a été posé dans les locaux de la maison communale d’U Spidali avec la signature de la convention liant la commune avec le PNRC et l’associu U Pinu Tortu.

Signature de M. le Maire aux côtés du M. Costa, président du PNRC

Avec le renouvèlement de la convention de mise à disposition des locaux communaux à l’emblématique association locale d’U Pinu Tortu, qui œuvre sur ce territoire de montagne depuis 40 ans, mais aussi la signature, pour la première fois, d’une convention avec le Parc Naturel Régional de la Corse, la Ville de Portivechju veut dire tout sa volonté et sa détermination à réinvestir sa montagne, massivement.

Raison pour laquelle, depuis les premiers jours du mois de Juillet, le Parc Naturel Régional de la Corse est présent dans les locaux de la maison communale, le mardi et le vendredi de 10h à 18h afin d’animer, jusqu’à fin octobre, des missions d’information du public, de prévention et de surveillance sur le massif.

En présence de M. le Maire, Jean-Christophe Angelini, du président du PNRC, Jacques Costa, de la présidente d’U Pinu Tortu, Marie-Pierre Valli et de Nathalie Apostolatos, Adjointe au Patrimoine et déléguée aux hameaux de montagne, il s’agissait, au-delà de ces signatures, de poser les jalons pour l’avenir.

« Une collaboration étroite entre les entités »

Pour le maire Jean-Christophe Angelini ces conventions mettent en exergue la volonté municipale d’une véritable action sur ce secteur de la montagne : « Cette signature se fait en présence des acteurs associatifs et économiques di U Spidali. Ils sont les représentants de l’écosystème local, de ce tissu productif de la montagne et ce tout au long de l’année. Il est important de le souligner comme il est important pour la commune de Portivechju de réinvestir sa montagne, car on ne peut considérer Portivechju sous le seul angle de son littoral. Nous avons, donc, décidé de donner une impulsion équivalente à ce secteur de la montagne car le cœur de la commune y bat au moins autant si ce n’est davantage que ce soit a U Spidali, Agnaronu, Tavogna ou bien encore Cartalavonu. Cette convention est le signe évident d’une collaboration entre les entités, mais elle dit aussi sur le terrain notre volonté de faire les choses de manière plus intégrée et plus concertée ».

Dans la foulée de Jean-Christophe Angelini, Nathalie Apostolatos rappelait le rôle actif di u Pinu Tortu, particulièrement investi depuis des décennies sur ces thématiques là, que vient renforcer la présence désormais, institutionnalisée, du Parc Naturel Régional. Une première étape importante et symbolique, et qui sera, dès l’année 2023, très logiquement perfectible.

Pour sa part Marie-Pierre Valli rappelait que cette première convention avec le Parc concrétise ainsi u ne volonté affichée depuis de longues années par U Pinu Tortu et la présidente de rappeler combien, au regard des évolutions climatiques, il était vital de sensibiliser le plus grand nombre aux problématiques liées à la sécheresse et au réchauffement climatique, mais aussi d’avoir une réflexion commune sur le sujet.

« Nous avons fait un grand pas »

De son côté, Jacques Costa le président du Parc Naturel Régional se projetait, déjà, sur l’année à venir :

« Nous sommes bien entendu très heureux de signer cette convention avec la ville de Portivechju. C’est un grand pas qui a été franchi aujourd’hui dans le cadre de cette convention. Le Parc Naturel sera un partenaire très attentif. Nous savons qu’aujourd’hui il convient de travailler sur les comportements pour éviter les catastrophes et l’on pense, bien entendu, aux incendies. La prévention est, par conséquent, vitale. Il va être important d’établir un bilan au terme de cette première collaboration de manière à préparer de manière concertée l’année à venir. Mais d’ores et déjà, je peux vous garantir que le Parc Naturel fera des efforts plus conséquents et mettra d’autres moyens en œuvre pour 2023. Il convient aussi, d’élargir, notre champ d’action en faisant appel à d’autres partenaires et je pense en particulier à l’ONF« .

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×