I vint’anni di a Milo

A l’occasion de son Assemblée Générale annuelle, la Mission Locale du Sud-Corse a soufflé sa 20ème bougie.

Ce lundi 05 juillet 2021, la structure qui accompagne plus d’une centaine de jeunes dans leurs parcours d’insertion professionnelle a soufflé ses vingt bougies à L’Animu.

Vingt ans, le bel âge ! Celui de tous les espoirs et de tous les paris face à l’avenir et c’est, sans nul doute cela que représente la Mission Locale qui a fêté sa vingtième année d’existence, en tout début de ce mois de juillet, à L’Animu. Tout un symbole, également, dans ce lieu incarnant, au-delà du souffle de la culture, celui de la vie.

Pour ce rendez-vous, les élus locaux avec à leur tête le maire di Portivechju Jean-Christophe Angelini, président de la Mission Locale, les financeurs, les partenaires, ainsi que le sous-préfet de Sartène Arnaud Gillet, étaient présents aux côtés de la directrice Dea Foata et de l’ensemble de l’équipe d’encadrement. Vincent Gambini, en sa qualité de Président-délégué et trésorier de la Mission Locale, tenait dans son propos introductif à souligner « combien ce moment de partage était important pour permettre à la Mission Locale d’aller de l’avant dans son rôle essentiel qu’est l’accompagnement des jeunes« .

Un outil  tourné vers l’avenir

Avec des résultats très encourageants pour la centaine de jeunes suivie dans le cadre d’une recherche d’emploi, la Mission Locale affirme la place majeure quelle occupe sur l’ensemble du territoire. Pour le maire, également, Jean-Christophe Angelini il convient de voir cette dernière jouer un rôle encore plus important :

« La Mission Locale doit être associée avec les différentes intercommunalités pour permettre aux jeunes de bénéficier d’une offre encore plus élargie sur l’ensemble du territoire du Grand Sud ». Un objectif à court voire à moyen terme qui élargira encore d’avantage les perspectives d’emploi.

 

Par la suite l’ensemble des participants s’est retrouvée au sein de deux ateliers concernant l’implication des jeunes dans la vie publique, un sujet d’actualité au regard du faible taux de participation sur l’ensemble de l’Hexagone lors des dernières élections territoriales, et l’utilisation des réseaux sociaux avec les risques inhérents que cela engendre.

De véritable pistes de réflexion ont émergé de ces ateliers participatifs. Un travail en commun qui, sans nul doute, place, dès à présent, la Mission Locale sur le chemin de l’avenir.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×